Tunisie-Rouhia : tension avec la poursuite des affrontements entre forces de sécurité et salafistes

De nouveaux heurts ont opposé, dans l’après-midi du vendredi 11 avril 2014, les forces de sécurité et des membres de la mouvance salafiste illégale, Ansar Al Charia, à Rouhia (gouvernorat de Siliana).

Ces affrontements se sont déclenchés tout de suite après la prière du Vendredi, suite au rassemblement des salafistes devant la mosquée. Par ailleurs, une centaine de personnes appartenant au courant salafiste s’étaient rassemblées devant le poste de police de Rouhia pour réclamer la libération des 16 hommes. Selon une source sécuritaire, ces derniers, qui contrôlaient la mosquée de la ville, avaient été arrêtés lundi à leur domicile.
Les salafistes ont déclenché les hostilités en jetant des pierres sur les agents des forces de l’ordre. « Nous n’avons pas peur de la mort, mort aux policiers » ont-ils répété.
Les affrontements ont continué en rassemblant de plus en plus de membres ce qui a nécessité l’usage de gaz lacrymogène pour les disperser.

M.Kh

affrontementsAnsar Al Chariaforces de sécuritégazlacrymogèneRouhiasalafistesilianasloganstensiontunisie
Comments (0)
Add Comment