Mahdia : Cérémonie de remise de certificats en formation professionnelle pour les jeunes de la première promotion du projet « Helma » pour la lutte contre la migration irrégulière mise en œuvre par l’OIM

Dans le cadre du projet pilote « Helma », financé par le ministère des affaires étrangères et de la coopération internationale de l’Italie, et mis en œuvre par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) en partenariat avec les gouvernements tunisien et italien, une cérémonie de remise de certificats en formation professionnelle a été organisée pour 27 jeunes à Mahdia à l’occasion de leur fin de cycle de formation, et ce le 4 novembre 2022.

Le projet « Amélioration des possibilités de réintégration socio-économique des jeunes à risque de ré-émigration irrégulière : Helma » est une initiative visant à soutenir et à accompagner les jeunes exposés à un risque de migration irrégulière, en particulier ceux qui ont déjà tenté de franchir la frontière de manière illégale et ce, à travers un mécanisme compréhensif, pour répondre à leurs besoins économiques, sociaux et psychosociaux et favoriser la participation des acteurs locaux à la planification de la réintégration et des programmes d’assistance.

L’ouverture officielle de cet évènement a été assurée par Mme Mouna Bannour, Chargée du projet « Helma », OIM Tunisie. Dans son intervention, elle a déclaré : « Nous sommes réunis aujourd’hui pour la première remise des diplômes aux candidats qui ont suivi des formations dans divers domaines tels que la pâtisserie, la cuisine etc et dont la formation a pris fin. Le projet « Helma » aide les jeunes en octroyant aux profils les plus vulnérables des bourses. Par ailleurs, un accompagnement accru à ces jeunes est dispensé tout au long de leur formation à travers des conseillers des Maisons des Jeunes auxquelles ils adhèrent. Cet accompagnement est illustré par une implication dans les activités de volontariat dans les maisons des jeunes. A partir de janvier 2023, le projet « Helma » inclura les gouvernorats de Tataouine et Médenine, compte tenu du diagnostic effectué sur les besoins des jeunes de ces régions et les défis auxquels ils sont confrontés ».

Une session d’une demi-journée de recrutement, de networking et d’entretiens avec les entreprises du secteur privé a succédé à la cérémonie de remise de diplômes qui était programmée pour 27 jeunes en fin de cycle de formation.

A noter que suite à la 2ème édition des Journées Portes Ouvertes de la Formation Professionnelle organisées dans le cadre du projet « Helma » du 15 au 28 décembre 2021, 925 candidats se sont présentés et ont bénéficié d’entretiens individuels. 75 jeunes issus de différentes structures de la jeunesse des gouvernorats de Mahdia et Sfax ont été sélectionnés pour suivre des formations professionnelles dans des structures privées pour les jeunes n’ayant pas accompli le niveau de 9ème année de base.

Dans le cadre de la mise en œuvre des objectifs du projet « Helma », les autorités italiennes, tunisiennes et l’OIM collaborent toujours pour apporter des solutions durables aux jeunes Tunisiens à risque de migration irrégulière.

« La gestion des jeunes à risques de ré-émigration irrégulière constitue une priorité pour nous, étant donné le nombre important des interceptés. Grâce au programme « Helma », nous tenons à sensibiliser les jeunes sur les dangers liés à l’immigration illégale. Nous sommes tous conscients que le décrochage scolaire est désigné comme étant le problème majeur qui pousse les jeunes à la migration irrégulière, un aspect qu’on continue à traiter en coordination avec les commissariats régionaux de l’éducation », conclut Mme Mouna Bannour.