Tunisie : Néjem Gharsalli a-t-il renoncé à son poste ?

La désignation de Néjem Gharsalli à la tête du ministère de l’Intérieur dans le nouveau gouvernement de Habib Essid n’est pas la bienvenue chez plusieurs composantes de la scène politique et sociale en Tunisie.

Suite à cette vague de critiques, les rumeurs commencent à circuler sur son refus de ce poste. Toujours selon les informations rapportées par certains médias, M. Gharsalli aurait présenté ses excuses et demandé à M. Essid de le décharger de cette mission.
Dans une déclaration accordée à notre confrère Assabah News, M. Gharsalli a démenti, catégoriquement, ces informations et assuré qu’il est prêt à assumer cette responsabilité. « Ces rumeurs sont émises de quelques parties connues et qui visent à semer le chaos à Kasserine et dans toutes les régions du pays, notamment, dans cette phase très délicate », a-t-il dit.
Il a ajouté que, jusqu’à l’écriture de ces lignes, il est le ministre de l’Intérieur dans le gouvernement Essid.
Il est à noter que certains changements restent envisageables et sont suggérés par divers observateurs dans la composition gouvernementale proposée par M. Essid.

M.Kh