Tunisie : Marzouki quittera mardi prochain le palais de Carthage

Le président sortant, Moncef Marzouki, a annoncé qu’il procédera à la passation du pouvoir au président de la République élu, Béji Caïd Essebsi, mardi prochain 30 décembre 2014.

Lors d’une conférence de presse tenue ce mercredi 24 décembre 2014, le président sortant a appelé à l’apaisement dans les régions du Sud et à mettre l’accent sur la réussite de la Tunisie par l’achèvement du processus démocratique. M. Marzouki a adressé, par ailleurs, un message aux habitants du gouvernorat de Kebili les appelant à préserver les institutions publiques et les centres de police.
En signe de consécration des principes de la démocratie, il a décidé de ne pas introduire des recours auprès de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE), tout en indiquant qu’il s’adressera aux tribunaux de la justice contre ce qu’il qualifie de dépassements.

M.Kh