Tunisie-Sarsar : tout sondage d’opinion divulgué avant la clôture du vote constitue une infraction à la loi électorale

Chafik Sarsar Président de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) a effectué lundi 27 octobre une visite au centre de dépouillement de Ben Arous au Grand Tunis.

Animée par le Président du centre de dépouillement qui a expliqué en détail le processus des opérations de décompte, la visite guidée a eu une couverture médiatique importante.
Lors d’une déclaration donnée sur place, le Président de l’ISIE a précisé que les résultats partiels (qui ne sont pas pris en compte pour déterminer les délais des recours, contrairement aux résultats préliminaires) des élections législatives seront annoncés progressivement au fur et à mesure de leur traitement par les centres de collecte en Tunisie et à l’étranger. Les opérations de dépouillement témoignées par les médias, les observateurs et les représentants des listes sont en cours en Tunisie et à l’étranger.
Dans une réponse à la question des observateurs étrangers, M. Sarsar a rappelé que tout sondage d’opinion divulgué avant la clôture du vote en Tunisie de même qu’à l’étranger constitue une infraction à la loi électorale en vigueur.
L’ISIE, rappelle qu’elle est le seul organe chargé de toutes les opérations liées à l’organisation, l’administration et la supervision des élections et elle ne peut pas être tenue responsable du contenu de ces sondages d’opinion.

Investir En Tunisie