Tunisie : les investissements étrangers enregistrent leur plus faible rendement en quatre ans

Au cours des huit premiers mois de 2014, les investissements étrangers ont enregistré leur plus faible rendement au cours des quatre dernières années pour s’établir à 1057,2 millions de dinars (MD).

Des données chiffrées de l’agence des investissements extérieurs (FIPA) ont révélé que ces investissements ont enregistré, jusqu’à fin août 2014, des variations de 12,9% par rapport à 2013, 9,4% par rapport à 2012 et 8,6% en comparaison avec 2011.
Le secteur de l’énergie a accaparé la part du lion des investissements étrangers au plan de la valeur, soit 550 MD contre 204,6 MD pour ce qui est de l’industrie, 215,4 MD s’agissant des services et 6,2 MD au profit du secteur agricole.
Les investissements directs étrangers (IDE) ont régressé en nombre jusqu’à fin août 2014, avec des baisses respectives de 10,7%, 10,9% et 11,2% par rapport aux années 2013, 2012 et 2011, selon la même source.
Les IDE ont été répartis entre les secteurs de l’énergie (56%), des services (22%), des industries manufacturières (20%) et de l’agriculture (1%).
La part du secteur de la chimie et du caoutchouc dans les investissements extérieurs a évolué au cours des huit premiers mois de 2014 d’environ 147% en comparaison avec la même période de 2013.
Ces investissements ont baissé dans le secteur des services sauf celui des finances qui a augmenté de 13,5% en comparaison avec la même période de 2013.
Les investissements étrangers ont permis, depuis le début de l’année jusqu’à fin août 2014, de créer 67 projets dans le secteur de l’industrie d’une valeur de 56,3MD, lesquels ont généré 3113 emplois.
Le nombre de projets dans le secteur des services a atteint 6 projets d’un montant de 0,5MD.

Investir En Tunisie