Tunisie : le ministre de l’Industrie prend part au Forum Economique Mondial à Istanbul

Le ministre de l’Industrie de l’Energie et des Mines, Kamel Ben Naceur, a participé les 28 et 29 septembre 2014 au sommet régional (Europe, la région MENA et Eurasie) du Forum économique mondial qui s’organise à Istanbul en Turquie.

A cette occasion, M. Ben Naceur a fait une allocution, dimanche 28 septembre lors de la session sur la sécurité en Afrique et le potentiel de croissance économique, sur la vision économique de la Tunisie, la stratégie industrielle et les différentes réformes engagées, notamment pour l’amélioration du climat de l’investissement.
En marge du sommet, dont les travaux ont été ouverts officiellement dimanche par le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, M. Ben Naceur a effectué des rencontres avec des homologues en charge de l’économie et de l’industrie des pays participants ainsi qu’avec des décideurs et investisseurs notamment son entretien dimanche avec le Directeur Exécutif du PNB Paris Bas et Responsable de la zone Moyen Orient et Afrique du Nord.
Le ministre a participé également, lundi 29 septembre, à une Session de la plénière sur le thème : « Comprendre la dynamique régionale de l’énergie » dont elle a été télévisée par CNN en live.
D’autant plus, M. Ben Naceur s’est entretenu, en présence de Hakim Ben Hammouda, ministre de l’Economie et des Finances, avec le directeur d’organisation du Forum économique mondial pour discuter les perspectives de coopération avec la Tunisie.
Accueillant plus de 1000 participants parmi les représentants des gouvernements, les milieux d’affaires et de la société civile de plusieurs pays d’Europe, du Moyen-Orient, de l’Afrique du Nord et de l’Asie centrale, ce forum a été une occasion pour les intervenants régionaux et mondiaux pour mieux comprendre, s’adapter et formuler les transformations nationales et régionales en s’engageant avec les décideurs économiques, les dirigeants du monde des affaires, les gouvernements et la société civile.
Le sommet a eu pour principal objectif d’aider les investisseurs des entreprises et compagnies régionales et internationales à analyser et à s’adapter aux modifications en cours au sein des économies nationales.

D’après communiqué