Tunisie : le ministère des Affaires religieuses appelle au boycott du mouton de l’Aïd

Suite au flambement des prix des moutons destinés au sacrifice, le ministère des Affaires religieuses et le Syndicat des cadres religieux ont appelé, jeudi 11 septembre 2014, les plus dénués à boycotter le mouton de l’Aïd cette année.

Le ministre des Affaires religieuses, Mounir Tlili, a précisé, à cet effet, que le sacrifice n’est pas une obligation. « Nous faisons le sacrifice pour rechercher la satisfaction de Dieu et pour répondre aux préceptes de la religion, pas pour répondre à des traditions sociales ou pour faire plaisir aux enfants », a-t-il dit.
Fadhel Achour, président du syndicat des cadres religieux, a appelé, pour sa part, le mufti de la République, Hamda Saied, à promulguer une Fatwa dans ce sens, à cause de la cherté du coût de la vie et la baisse du pouvoir d’achat des Tunisiens, dont certains s’endettent pour acheter le mouton de sacrifice.

A.B