Tunisie : qui a autorisé la démolition du mausolée Sidi Abdallah de Ras-Jebal ?

Le commun des citoyens de Ras-Jebal, et particulièrement les personnes d’un certain âge étaient atterrés au spectacle douloureux et affligeant de cet engin défonçant avec délectation les épaisses murailles de ce mausolée de Sidi Abdallah.

Ce marabout, sept fois centenaire, aurait, semble-t-il, été attribué (mais de quel droit !?) à un quidam qui aurait, de surcroît obtenu l’autorisation de le démolir et d’y construire, l’on ne sait trop quoi. Une nouvelle page de l’histoire de la ville venait de choir, une nouvelle pièce du patrimoine historique et architectural de la cité venait d’être bradée au profit de la cupidité d’insatiables vampires. Où est l’Association de sauvegarde de la médina ? Qui a eu l’idée saugrenue et pris la décision absurde de permettre cette démolition et d’accorder un permis de bâtir? Ces questions et bien d’autres relatives à des dossiers similaires taraudent les esprits et attendent une réponse qui certainement ne viendra pas.
Le mausolée de Sidi Abdallah a été construit il y a sept siècles par l’émir Sidi Abdallah ben Mohamed Ellakhmi Sarakosti, mort en 704 HG (1305 AC). Elle est considérée comme la plus ancienne zaouia encore dressée dans la ville et qui servait jusqu’à sa destruction de logement à une famille bien connue.

M. BELLAKHAL