Tunisie : vers la libération des prix des boissons chaudes

Un accord pourrait être conclu avec le ministère du Commerce et de l’Artisanat pour une libéralisation totale des prix des boissons chaudes dans les cafés ou la régulation de la marge bénéficiaire sur les prix du thé et des variétés de café entre 40 et 50 millimes par tasse. C’est ce qu’a annoncé Faouzi Hanafi, Président de la chambre syndicale des cafés.

Dans une déclaration accordée à l’agence TAP, M. Hanafi a indiqué qu’un procès-verbal avait été signé en 2012, entre l’administration et la profession en vertu duquel les prix des boissons chaudes ont été libérés à l’exception de ceux du thé et des variétés de café dont les prix ont été maintenus aux alentours de 300 millimes la tasse.
Il a expliqué que la demande relative à la régulation des prix de ces produits intervient suite à l’augmentation d’environ 16% du prix du café moulu et celui du sucre, outre la hausse du coût de l’eau et de l’électricité. «Une fois l’accord conclu, l’application des nouveaux prix entrera en vigueur à partir de 2015», a-t-il précisé.
« La Tunisie est le seul pays dans le monde qui intervient pour fixer les prix des boissons chaudes », a souligné le responsable, ajoutant que la Tunisie est aussi le seul pays qui autorise un mélange orge-café dans certaines variétés de boissons chaudes.

D.M