Tunisie : Amina Sboui devant la justice pour dénonciation mensongère

altL’ex-Femen tunisienne, Amina Sboui, a été placée mardi 15 juillet en garde à vue à Paris pour dénonciation d’un délit mensongère.

Les médias français rapportent que des inexactitudes avaient été soulevées lors de son dépôt de plainte pour agression à la Place Clichy et que les bandes de vidéo de surveillance de la Place n’ont pas corroboré ses déclarations.
L’avocat de Amina a précisé, dans une déclaration accordée à l’AFP, que sa cliente comparaitrait devant la justice pour dénonciation mensongère.
Pour rappel, Amina Sboui a porté une plainte, au début du mois en cours, affirmant avoir été agressée à la place de Clichy à Paris par cinq personnes qui, selon ses dires, auraient entrepris de lui raser les cheveux et les sourcils.


A.B