Tunisie : plus de 120 agents de sureté impliqués dans le terrorisme limogés

altLe ministère de l’Intérieur a décidé le limogeage de plus de 120 agents de sureté accusés d’avoir collaboré avec des leaders de la mouvance salafiste illégale, Ansar Al Charia. C’est ce que rapporte l’hebdomadaire Akher Khabar, dans son édition du mardi 15 juillet 2014.

Une opération de prise d’assaut d’une maison dans laquelle des terroristes se sont retranchés dans la région d’El Mornaguia a permis de révéler la complicité de certains agents de sureté avec ce groupe terroriste qui a réussi à prendre la fuite, une demi-heure avant l’arrivée des forces de l’ordre sur les lieux. Trois agents de sureté ont été également arrêtés à Kairouan pour collaboration avec un groupe terroriste. A la Manouba, un agent de la Garde nationale a pointé son arme sur ses collègues, lors d’une course poursuite contre un groupe terroriste, avant de prendre la fuite mais il a été arrêté par la suite par les unités anti-terroristes.
La même source ajoute qu’un cadre sécuritaire et un agent de la Garde nationale ont été également arrêtés pour leurs relations avec des membres d’Ansar Al Charia.

A.B