Tunisie-Inscription des électeurs à Bizerte : bien en deçà des objectifs

Chiraz Ayed, coordinatrice régionale de l’ISIE à Bizerte, a déclaré à Investir-en-Tunisie que le rythme des inscriptions dans les listes électorales dans la région demeure extrêmement faible comparativement aux énormes efforts humains, matériels et logistiques consentis.

« Nous sommes très en deçà des attentes, des espérances et des objectifs tracés », a-t-elle dit, indiquant qu’elle est dans l’incapacité de fournir des données chiffrées avant d’en avoir référé à l’instance centrale.
Mme. Ayed a indiqué cependant que 27 bureaux d’enregistrement fixes ont été installés dans le gouvernorat, outre 16 unités itinérantes et 6 points d’inscription dans les grands espaces commerciaux. Quelque 120 agents y ont été affectés, a-t-elle précisé, ajoutant que l’espoir est de parvenir à inscrire au moins 110 mille électeurs.
La coordination régionale, a-t-elle fait remarquer, et face au désintérêt des citoyens et particulièrement des jeunes, a choisi de changer de stratégie en optant pour le contact direct. Nos agents vont à la rencontre des électeurs où qu’ils sont censés se trouver : dans les plages, les parcs et espaces familiaux, les lieux de rassemblement, les espaces de loisirs…
La lenteur enregistrée dans l’opération d’enregistrement et la défection des électeurs est expliqué par Mme. Ayed, entre autres raisons, par le non-respect par les associations de volontaires de leurs engagements contractés en vue de mener des campagnes de sensibilisation soutenues. « A part deux associations qui remplissent convenablement leur rôle de sensibilisation et de conscientisation, toutes les autres ont failli à leur engagement » a déploré Chiraz Ayed.

M. BELLAKHAL