Tunisie : le MAE revient sur les conditions de libération des deux diplomates enlevés en Libye

Dans un communiqué publié ce mercredi 3 juillet 2014, le ministère des Affaires étrangères évoque les conditions de libération des deux diplomates tunisiens, Mohamed Ben Cheikh et Laaroussi Gontassi, enlevés en Libye depuis des mois.

Le ministère précise que la cellule de crise créée au sein du ministère sous la présidence du ministre des Affaires étrangères, Mongi Hamdi, a réussi avec l’aide de l’ancien ministre libyen de l’Intérieur, du président de la délégation diplomatique libyenne et du Consul libyen en Tunisie à désamorcer la situation et libérer les Tunisiens enlevés.
« Les autorités tunisiennes sont prêtes à transférer les procédures concernant les prisonniers libyens détenus en Tunisie et cela conformément aux conventions internationales », lit-on dans le même communiqué.

A.B