Lancement de First TV, première chaine à vocation féminine en Tunisie

Lors d’une conférence de presse tenue dans la matinée du lundi 23 juin 2014, Kais Mabrouk, docteur ingénieur en Télécom et membre de l’ATUGE, a levé la voile sur son nouveau né de l’audiovisuel tunisien, First TV.

Il s’agit, ainsi, de la première chaine qui permet au même temps d’offrir une source de divertissement via Nilsat (11958Mhz V) et Hotbird (11623Mhz H) et de fournir et développer des jeunes talents dans le domaine de l’audiovisuel.
Kais Ben Mabrouk a précisé que le concept de sa nouvelle chaine était d’adosser les ressources pratiques d’une chaine de télévision à un établissement universitaire d’audiovisuel, permettant ainsi d’offrir non seulement des formations initiales au jeunes mais aussi des formations continues pour développer les connaissances et les savoir-faire techniques du personnel déjà en poste. « L’idée de ce projet est née de notre envie d’investir dans le domaine de l’audiovisuel tout en tirant profit de notre expérience dans le domaine de l’enseignement supérieur. Pour ce faire, je me suis entouré de partenaires financiers, entrepreneurs tunisiens résidents en France venus du monde de la formation et de l’enseignement supérieur privé », a-t-il ajouté.
Il a également souligné que les jeunes talents seront entourés par des professionnels et des experts de l’audiovisuel, doués d’expériences et d’expertise nationale et internationale. « First TV doit devenir, pour l’ensemble du monde audiovisuel tunisien, un extraordinaire réservoir de compétences », a affirmé M. Ben Mabrouk.
Nizar Marzouk, directeur des contenus de la chaine, a fait savoir, lors de son intervention, que First TV démarrera le premier jour du mois saint de Ramadan et serait en phase expérimentale jusqu’au mois d’octobre. « Notre nouvelle chaine se définit comme une chaine générique à vocation féminine, authentique, sans contenu politique. A partir d’octobre, nos programmes accompagneront la femme et son entourage dans les activités de la journée d’une manière non intrusive et décontractée », a-t-il ajouté.

Amani.B