Tunisie-Ali Laarayedh : «j’ai donné des ordres pour ne pas arrêter Abou Yadh»

S’exprimant dimanche soir 1er juin 2014 sur le plateau de l’émission «Liman Yajroo Fakat », Ali Laarayedh, ancien Chef du gouvernement, a déclaré suite à une question relative à la fuite d’Abou Yadh de la mosquée El Fath,

le jour de l’attaque de l’ambassade américaine à Tunis, qu’il avait personnellement donné des ordres afin que le chef du groupe terroriste Ansar Al Charia, alors encerclé à l’intérieur de la mosquée, ne soit pas arrêté.
« Ma décision, a-t-il dit, était dictée par mon souci d’éviter une effusion de sang, des renseignements sécuritaires m’étant parvenus que son arrestation pourrait constituer un danger pour les citoyens dans et autour de la mosquée ».

M. BELLAKHAL