Signature d’une vingtaine d’accords entre le Maroc et la Tunisie

Le roi du Maroc, Mohamed VI, est à Tunis depuis hier, vendredi 30 mai 2014, pour une visite d’Etat de trois jours. Il répond à l’invitation de Moncef Marzouki, président provisoire de la République.

Accompagné d’une délégation forte de onze ministres, de quatre conseillers royaux et du prince héritier Moulay Al Hassen et de 90 hommes d’affaires, le roi a été accueilli à 17h30 à l’aéroport présidentiel d’El Aouina, par M. Marzouki.
Il s’agit là de la première visite officielle depuis la révolution et le renversement du régime de Ben Ali en janvier 2011. Elle devait permettre «la signature d’accords bilatéraux intéressant aussi bien dans le secteur public que privé ». A ce propos, l’on a appris que le roi du Maroc et le président tunisien ont procédé à la signature d’une vingtaine d’accords au cours d’une cérémonie tenue, vendredi en fin d’après-midi au palais de Carthage. Aujourd’hui, samedi 31 mai 2014, à 15h00, le roi Mohamed VI rencontrera le Chef du gouvernement, Mahdi Jomâa, à Gammarth, avant de prononcer un discours à l’Assemblée nationale constituante (ANC) à 16h30. Une source de la présidence du gouvernement qui a annoncé ce programme a indiqué que le roi effectuerait, demain dimanche 1er juin, une visite au cimetière des martyrs de Sijoumi.
Les liens économiques entre le Maroc et la Tunisie sont faibles. Les échanges commerciaux entre les deux pays avoisinent à peine les 200 millions d’euros. Notre pays représente moins de 1% du commerce extérieur du Maroc.
Le forum bilatéral tenu, jeudi dernier à Tunis entre Marocains et Tunisiens, a pu identifier les domaines de coopération entre les deux pays.

M.BELLAKHAL