Tunisie : le ministre de la Santé au chevet du secteur dans la région de Bizerte

Le ministre de la Santé publique, Mohamed Saleh Ben Ammar, a effectué, hier jeudi 29 mai 2014, une visite de travail au gouvernorat de Bizerte au cours de laquelle il a inspecté un certain nombre d’institutions hospitalières et sanitaires dont les deux hôpitaux classés régionaux Habib Bougatfa de Bizerte et de Menzel Bourguiba.

Bien qu’ayant déclaré la région de Bizerte « favorisée » en matière d’infrastructures sanitaires, le ministre n’en a pas moins relevé les immenses lacunes et insuffisances dont souffre le secteur. Il a été assailli littéralement par les demandes de fourniture d’équipements et de renforcement du personnel médical, paramédical et infirmier dans la quasi-totalité des centres de soins régionaux, de circonscriptions voire, et surtout, locaux. Et quoique préparé à la situation, M. Ben Ammar a été surpris par le volume des carences touchant le secteur. Et malgré ses promesses de veiller à y remédier, les responsables sont demeurés sceptiques quant au pouvoir du département de répondre aux énormes besoins exprimés.
Le ministre a pourtant annoncé que la région bénéficie de pas moins de 34 projets dont huit ont été achevés, cinq en cours de réalisation, le reste étant à différents stades de procédures. Pour 2015, le ministre a indiqué que 19,7MD ont été alloués à la région pour divers projets soumis entre nouvelles réalisations, extensions ou équipements.
Il est à souligner que le secteur de la santé publique de la région de Bizerte compte deux hôpitaux régionaux, 4 hôpitaux de circonscriptions, et 89 centres de santé de base qui offrent 961 lits. Le secteur privé compte 120 cabinets de médecine générale, 114 de médecine spécialisée et 99 cabinets de chirurgie dentaire. 4154 personnes y travaillent entre personnel médical et paramédical. On recense 1 médecin pour 7517 habitants et 1 centre de soins pour 6321 citoyens.

M. BELLAKHAL