Tunisie-Campagne céréalière: appel de CONECT AGRI à libérer les crédits complémentaires

Malgré une année céréalière qui s’annonce prometteuse, les crédits complémentaires pour l’année en cours, habituellement servis au plus tard avant la mi-février, n’ont pas été libérés.

Ce retard est irrécupérable puisque des opérations culturales qui en dépendent, comme la fertilisation ou l’application de fongicides n’attendent pas et pénalisent inévitablement les résultats attendus en terme de rendement et par la même la production céréalière nationale.

D’après communiqué