Tunisie : une banque qatarie projette de financer 300 projets

Un accord de coopération financière a été signé entre la Banque de financement des petites et moyennes entreprises (BFPME) et le Fonds d’amitié qatari (Qatar Friendship Fund, QFF) en Tunisie.

Intervenu ce mardi 18 février 2014 sur Express Fm, Mohamed Maaref, conseiller technique au Fonds d’amitié qatari, a affirmé, qu’aux termes de cet accord, le QFF a accepté de cofinancer 96 projets, par le biais de prêts participatifs, soulignant que l’accent est mis sur l’autofinancement et sur le partenariat avec des bureaux d’études locaux pour l’identification des projets.
Le QFF a mis à la disposition de la BFPME un financement de l’ordre de 15 millions de dinars. La banque est mandatée pour gérer ce montant en accordant à son tour des prêts participatifs à des PME tunisiennes qui connaissent des difficultés de financement. Ces prêts seront exonérés d’intérêt (0 intérêt) et remboursables sur 5 ans dont deux ans de délai de grâce. Les fonds remboursés seront de nouveau utilisés pour l’octroi de nouveaux prêts.
L’objectif de cet accord est de cofinancer environ 300 projets devant créer 6000 emplois directs et 18000 indirects et de contribuer à l’instauration d’une dynamique économique dans les gouvernorats prioritaires et à la création d’emplois supplémentaires, notamment pour les diplômés de l’enseignement supérieur, et ce à travers l’accélération du rythme de création des PME.
Pour rappel, ce don est une tranche d’un don de 100 millions de dollars accordé à la Tunisie et consacré à la lutte contre le chômage et au financement de projets lancés par des chômeurs dans les régions reculées du pays.

S.T