Tunisie : Essebsi appelle à revoir les nominations au MI

Le président de Nidaa Tounes, Béji Caïd Essebsi, a imputé la responsabilité de la détérioration de la situation sécuritaire à la Troïka.

Dans une interview parue mardi 18 février 2014 sur les colonnes du journal Al Chourouk, Béji Caïd Essebsi a indiqué que gouvernement de Mehdi Jomâa doit exercer ses prérogatives et revoir les nominations au sein du ministère de l’Intérieur, soulignant que les personnes nommées par le mouvement Ennahdha sont toujours au ministère.

Investir En Tunisie