Tunisie : rejet de la demande de libération des personnes impliquées dans l’affaire Bouchebka

La Chambre d’accusation du tribunal de première instance de Tunis a rejeté, jeudi 13 février 2014, la demande de libération de 30 personnes arrêtées dans l’affaire des événements de Bouchebka du gouvernorat de Kasserine, selon Mosaïque FM.

Dans ce sens, l’examen de l’affaire a été transféré à la Chambre criminelle du tribunal de première instance de Tunis. Pour rappel, un agent de la garde nationale et le chef du poste-frontalier de la région ont été tués par des éléments terroristes, lors de ces évènements.

M.H.D