Classement mondial de la liberté de la presse : la Tunisie occupe la 133ème place

L’édition 2014 du «Classement mondial de la liberté de la presse», établie cette année sur 180 pays contre 179 dans l’édition précédente, vient d’être publiée. La Tunisie occupe, cette année, la 133ème place avec une progression de 5 places par rapport à l’année précédente.

Sur l’échelle mondiale, la Finlande conserve son rang de meilleur élève, en occupant pour la quatrième année consécutive la première place du classement, suivie par les Pays Bas et la Norvège.
Le Turkménistan, la Corée du Nord et l’Érythrée, les pays où la liberté de la presse est tout simplement inexistante, arrivent en queue du classement.
L’édition 2014 de ce classement révèle l’impact négatif des conflits sur la liberté de l’information et ses acteurs. La même source indique que le rang d’un certain nombre de pays est également affecté par une interprétation trop large et abusive du concept de la protection de la sécurité nationale, aux dépens du droit d’informer et d’être informé.

A.B