Tunisie : réapparition de Abou Yadh à travers un enregistrement audio

Le groupe de la mouvance salafiste illégale, Ansar Al Charia, inscrit sur la liste noire des organisations internationales terroristes des Etats-Unis, vient de publier, sur son site officiel, un enregistrement audio de son leader Seif Allah Ben Hassine, alias Abou Yadh.

Il s’agit du premier enregistrement audio prêté au leader djihadiste depuis la rumeur de son arrestation en Libye le 30 décembre 2013.
A travers cet enregistrement, qui a été diffusé le 14 janvier 2014, Ansar Al Charia, classée organisation terroriste par les autorités tunisiennes depuis le mois d’août 2013, a voulu démentir toutes allégations à ce sujet et confirmer l’existence en liberté de Abou Yadh.
Dans cet enregistrement, le leader salafiste n’a pas fait aucune mention à la rumeur de sa présumée arrestation. Il s’est adressé à ses frères et aux combattants de Jabhat Al Nosra en Syrie et a assuré que la « victoire est proche ».
Abou Yadh a, en outre, appelé les djihadistes de Jabhat Al Nosra et ceux de l’État Islamique en Irak et au Levant (EIIL) à la « réconciliation » : « L’ennemi est le régime nosayri de Bachar ».
Leur réaffirmant son soutien, Abou Yadh a préconisé à ses troupes d’éviter de s’entretuer et a appelé à la fin du conflit entre les deux parties.
Il est à noter qu’aucun élément dans les propos de Abou Yadh ne prouve que cet enregistrement est récent.

 

M.Kh