Tunisie : Bouchamaoui et Moalla célèbrent la réussite de la MPBS en Bourse

Tirée par Wided Bouchmaoui et Mansour Moalla, en démarrage des transactions sur le titre MPBS, la cloche de la Bourse de Tunis n’a jamais retenti aussi fort que ce vendredi matin 10 janvier.

A un jour d’intervalle seulement, après SAH Lilas, mercredi, c’est le deuxième titre qui s’inscrit sur le tableau de la cote, en ce début d’année, ce qui est sans précédent. Fadhel Abdelkéfi et Mohamed Bichiou, président et directeur général de la Bourse de Tunis étaient heureux de le célébrer en présence de deux icônes de l’économie et des Finances, de deux générations différentes, Bouchammaoui et Moalla. « La présence de la présidente de l’UTICA témoigne du partenariat solide et fructueux qui se construit afin de développer un marché financier encore mieux fourni et plus dynamique œuvrant en faveur de l’entreprise », a souligné Abdelkéfi.
Rendant hommage à la Manufacture des Panneaux Bois du Sud (MPBS) qui fait son entrée, le président de la Bourse a souligné le courage et de son PDG, Soufiene Sellami qui fait le bon choix afin de régler substantiellement trois problématiques à savoir celles de la succession, du renflouement des fonds propres et de la transparence. Affichant désormais une capitalisation de 37 MD, la MPBS a réussit la levée de près de 12 MD auprès de 1200 nouveaux actionnaires.
Invité à prendre la parole, l’ancien ministre des Finances et fondateur de la BIAT, Mansour Moalla, s’est félicité des « progrès très importants réalisés par la Bourse de Tunis » estimant cependant qu’elle peut faire encore plus si la réticence des grandes entreprises appartenant à l’Etat et de grands groupes privées sera vaincue. « Nous vivons aujourd’hui avec l’introduction de MPBS une note d’espoir qui doit inciter beaucoup d’autres entreprises, petites, moyennes et grandes à lui emboiter le pas. La Bourse permet au pays de participer à l’évolution de l’économie nationale », a-t-il affirmé.

De son côté, Wided Bouchammaoui s’est déclarée heureuse de prendre part à double titre à cette cérémonie riche en symbole. « D’abord la réussite de la MPBS membre dynamique de notre organisation dans son choix judicieux de la bourse, mais aussi de ce partenariat entre l’Utica et la Bourse, marqué par des relations plus assidues et plus fructueuses, dit-elle. Je m’en réjouis beaucoup, car tout cela ouvre à nos PME de larges perspectives qui aspirent à être des entreprises citoyennes, encore plus transparentes et mieux gouvernées et dotées de bonnes ressources financières ». Tirant enseignement de l’expérience du Dialogue nationale, elle a souligné les vertus de la concertation et du consensus et la capacité des Tunisiens à y parvenir ce qui fait éviter de redoutables catastrophes. « J’espère revenir rapidement et plus souvent à la Bourse, a conclu Bouchammaoui, pour célébrer d’autres réussites comme celle que nous offre aujourd’hui Soufiène Sellami. »
Affirmatif, embraye de son côté le président du Conseil du Marché Financier, Salah Essayel, « nous avons allégé les formalités, sans réduire les exigences de transparences et nous espérons non seulement rééditer l’exploit de 12 nouvelles admissions en Bourse durant l’année écoulée 2013, mais aussi le dépasser. Notre espoir est de voir enfin le secteur du tourisme et de l’hôtellerie se joindre à la cote ».
Il ne restait plus qu’au PDG de la MPBS de clôturer en réitérant son engagement à réaliser pleinement le business plan présenté, offrir une bonne rémunération à ses actionnaires et mériter leur confiance et leur fidélité.

 

D’après communiqué