Tunisie : l’ATIDE doute de la composition actuelle de l’ISIE

Le président de l’Association tunisienne pour l’intégrité et la démocratie des élections, ATIDE, Moez Bouraoui, a estimé, lors de passage jeudi 9 janvier 2014 sur RTCI, que les procédures suivies pour la formation de l’ISIE n’obéissent pas aux critères en vigueur : « Il y a eu nomination plutôt que désignation. Nous devons dénoncer ces dépassements ».

M. Bouraoui ajoute que pour garantir le succès des travaux de ce comité, il est essentiel d’ouvrir les portes à la société civile et aux médias pour observer et évaluer la manière utilisée dans le processus de sélection des candidats. Le contraire conduirait à douter de la composition de l’instance, au-delà des noms et de la valeur professionnelle de ceux qui la composeront. La transparence et la gouvernance démocratique et participative doivent être les premières conditions à appliquer à ce comité.
Il est à rappeler que l’élection des neuf membres du conseil de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) a pris fin hier soir
Les candidats élus sont :
– Mourad Ben Moula (Juge administratif) : 189 voix,
– Nabil Bafoun (Notaire et huissier de justice) : 187 voix,
– Lamia Zargouni (Magistrat de l’ordre judiciaire) : 178 voix,
– Riadh Bouhichi (Ingénieur en systèmes informatiques et Cyber-sécurité) : 176 voix,
– Kamel Toujani (Avocat) : 175 voix,
– Chafik Sarsar (Enseignant universitaire) : 174 voix,
– Khamayel Fenniche (Spécialiste en communication) : 173 voix,
– Faouzia Drissi (Représentant des Tunisiens à l’étranger) : 163 voix,
– Anouar Ben Hassen (Expert en finances publiques) : 149 voix.
Il convient de rappeler que 360 dossiers de candidature ont été présélectionnés pour les élections du Conseil de l’ISIE

M.Y