Tunisie-Nidhal Ouerfelli : nous attendons à une baisse des prix du ciment

Le secrétaire d’Etat chargé de l’énergie et des mines, Nidhal Ouerfelli, a minimisé l’impact attendu de la libéralisation des prix du ciment gris : « Au contraire, nous nous attendons à une baisse des prix, grâce à la concurrence qui s’accentuera du fait de la libéralisation ».

Dans une déclaration accordée vendredi 03 janvier 2014 à l’agence TAP, M. Ouerfelli a, en outre, estimé que la hausse des prix ne sera pas importante.
Il a même prédit une baisse des prix, étant donné que la libéralisation va contribuer à développer la concurrence entre les cimenteries dans le cadre de « transactions transparentes », ce qui « pourrait conduire à une baisse des prix », selon ses propos.

D.M