Tunisie-Livre Noir : grogne des employés de l’Imprimerie officielle

Les employés de l’imprimerie officielle de la République tunisienne (IORT) ont observé, aujourd’hui, vendredi 27 décembre, un sit-in dénonçant les accusations de la présidence de la République, concernant la fuite d’exemplaires du Livre noir.

Sur la banderole des manifestants, on peut lire « Nous n’avons pas fait fuiter », répété trois fois, en référence au style de certains discours du président de la République, Moncef Marzouki, qui répète souvent un même mot trois fois, pour le mettre en exergue.
Rached Ben Youssef, secrétaire général du syndicat de l’imprimerie officielle, a indiqué, lors de son passage sur Shems FM, que ce sit-in a été organisé pour envoyer un message au peuple tunisien, à la suite desdites accusations : « Nous rejetons ces accusations et nous voulons rassurer les Tunisiens du fait que le doute semé sur l’intégrité des employés de l’imprimerie n’engage que ceux qui l’ont exprimé. Nous sommes au-dessus de tout cela et nous continuerons à travailler pour l’Etat ».

M.Kh