Tunisie : retour des filles enceintes après le Djihad du Nikah

« Le djihad du Nikah en Syrie a donné ses fruits ! Suite à des rapports sexuels illégaux, nos jeunes filles sont tombées enceintes sous le nom du djihad du Nikah », a déclaré, jeudi 19 septembre 2013, le ministre de l’Intérieur, Lotfi Ben Jeddou, lors de la séance plénière de son audition à l’ANC.

Lotfi Ben Jeddou a indiqué qu’à un âge précoce, il est « très » facile de manipuler nos jeunes filles : « Nous pouvons confirmer qu’une seule fille peut faire l’amour avec 20, 30 ou même 100 hommes ! Après leur retour, portant avec elles le fruit des relations sexuelles du djihad Nikah, les autorités concernées n’ont pas bougé le petit doigt pour prendre les mesures nécessaires et arrêter ce phénomène étrange ! ».
Ben Jeddou s’est dit surpris du silence du gouvernement face à cette vérité soulignant que le ministère de l’Intérieur a empêché depuis le mois de mars dernier 6 000 jeunes tunisiens de se rendre en Syrie et a arrêté 86 personnes dirigeant des réseaux de djihad.
Il a, en outre, révélé le démantèlement de plusieurs réseaux servant à faire voyager des jeunes tunisiens en Syrie en vue de prendre part au djihad. Dans ce sens, le ministre a affiché son étonnement quant à la grogne de certaines organisations des droits de l’homme contre cette démarche.

M.Kh