Tunisie : Rachid Ammar, président de la République ?

Trois étapes sont nécessaires après les derniers événements qu’a connus la Tunisie : Le mouvement Ennahdha doit assumer sa responsabilité, il faut destituer le gouvernement et le président de la République, Moncef Marzouki, doit démissionner. C’est ce qu’a affirmé l’ancien secrétaire d’Etat des Affaires étrangères, Touhami Abdouli.

Intervenant samedi 27 juillet 2013 sur Express FM, Touhami Abdouli a indiqué qu’ils vont créer un gouvernement de salut national : « On nommera un nouveau président et je propose le général Rachid Ammar comme président de la Tunisie durant cette période transitoire ».

M.Kh