Tunisie : ensemble, aidons la FTCC !

La Fédération Tunisienne des Cinés Clubs (FTCC) est née en Tunisie en 1949 avec pour but de diffuser la culture cinématographique alternative par des discussions, conférences et manifestations cinématographiques.

Elle peut s’enorgueillir d’être, depuis sa fondation, une école dans laquelle se sont formés la majorité des cinéastes et critiques de la scène artistique tunisienne. La FTCC vient d’organiser le 1er congrès international des ciné-clubs du 1 au 7 avril 2013, sous l’égide du ministère de la culture tunisien.
Ce congrès revêt un caractère exceptionnel et inédit dans l’histoire du mouvement international des ciné-clubs non seulement il s’est tenu pour la première fois en Afrique et dans un pays arabe mais cet événement était l’occasion de fêter le centenaire du mouvement des cinés clubs dans le monde.
Plus d’une soixantaine d’invités étrangers représentants des pays participants, témoignent de la solidarité de la communauté internationale pour une Tunisie révolutionnaire en phase de transition. L’organisation d’un tel événement est une lourde tâche. L’objectif principal est de forcer le destin dans un pays où la culture souffre à cause du déni de son rôle fondamental dans tout processus de développement. Les organisateurs de ce congrès, en bénévoles déterminés, ont déployé un effort notable au détriment de leur vie estudiantine ou professionnelle pour relever le défi. Ils étaient fiers d’avoir accomplis un tel exploit malgré une conjoncture politique, économique et sociale difficile.
Malheureusement, après la réussite d’un tel événement, la FTCC s’est trouvée devant un problème majeur d’ordre financier, un déficit de cent trente mille dinars dans son budget prévu pour l’organisation du congrès. Cette lourde dette est le résultat de l’inertie de l’état et notamment des ministères à accorder à titre de faveur la totalité de la somme promise.
Cette situation critique risque de mettre fin à soixante années de militantisme de la plus ancienne association cinématographique en Tunisie.
Pour cela, un appel des ciné clubs est lancé à tous les militants de la FTCC et les libres penseurs de la Tunisie pour aider à surmonter cette crise financière qui irait jusqu’à menacer ses organisateurs de poursuites judiciaires.Un geste de votre part ou une action de solidarité permettrait de sauver cette fédération qui a tant milité pour la liberté d’expression.
Voici le lien de l’événement organisé par le Ciné Club de Tunis :
https://www.facebook.com/events/122140451328403/?ref=22
Cet événement à caractère caritatif est destiné à la récolte de fonds, dont la totalité sera versée sur le compte postale de la FTCC pour combler une partie du déficit financier . On compte sur votre générosité.

D’après communiqué