Tunisie : Ghannouchi derrière le départ de Rachid Ammar ?

Rachid__Ammar.jpgL’ex-ministre des Affaires étrangères et gendre du président d’Ennahdha, Rafik Abdessalem, a démenti les informations relayées, selon lesquelles Rached Ghannouchi serait derrière la demande du Général Rachid Ammar, Chef d’Etat-major des trois armées, de quitter ses fonctions.

Dans une déclaration accordée mercredi 3 juillet 2013 sur au journal Ettounissiya, Rafik Abdessalem a souligné que les propos de l’ex ambassadeur tunisien à l’UNESCO, Mezri Haddad, accusant Rached Ghannouchi d’être derrière la décision de Rachid Ammar, n’ont aucun fondement.
M. Abdessalem a précisé que Rachid Ammar avait demandé à plusieurs reprises sa libération, mais le devoir national lui avait imposé de suivre l’exercice de ses fonctions à la tête des trois armées.

A.B