Tunisie : Rached Ghannouchi nie son exfiltration par le régime de Ben Ali

En réponse aux déclarations faites, samedi 8 juin 2013, par l’ancien militant islamiste Sahbi Amri sur Ettounissiya TV, le leader du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi, a assuré qu’il n’avait pas été exfiltré de la Tunisie, en 1991, par le régime de Ben Ali, vers l’Algérie puis vers le Royaume-Uni.

Lors de son passage mardi 11 juin 2013 sur Shems FM, Rached Ghannouchi a précisé qu’il avait quitté le pays via l’aéroport de Tunis-Carthage et qu’il était pris en filature par la police 24 heures sur 24.
Le leader d’Ennahdha a également souligné qu’il n’a pas à prouver ses propos.

A.B