Tunisie : celui qui qualifie la Constitution de nahdhaouie exagère, affirme R. Ghannouchi

Le président du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi, a déclaré, mardi 11 juin 2013, que celui qui qualifie la Constitution de nahdhaouie exagère, et ce suite aux accusations lancées par le président de la Commission du pouvoir législatif, du pouvoir exécutif et la relation entre eux à l’Assemblée nationale constituante (ANC), Amor Chetoui.

Le leader d’Ennahdha a souligné, lors de son passage sur Shems FM, que la société civile et l’ensemble des commissions constituantes ont participé à la rédaction de la nouvelle Constitution.
Il a également affirmé qu’il prédit une adoption de cette Constitution à la majorité de deux tiers de l’ANC, indiquant qu’il y aura recours au référendum en cas de non-adoption.

Investir En Tunisie