Tunisie : la vie des ministres de Ben Ali à la prison de Mornaguia

Les anciens ministres et hauts responsables du RCD dissous sont à nouveau sous le feu des projecteurs.

Dans un article intitulé « Plus de deux ans après leur arrestation, comment vivre les ministres de Ben Ali à la prison de Mornaguia ? », notre confrère Al Chourouk s’est intéressé, dans son édition du jeudi 6 juin, à la vie carcérale des ex-hauts cadres d’Etat à l’époque de Ben Ali.
Ces derniers sont détenus à la prison civile de Mornaguia dans une aile spécifique, à l’abri des autres prisonniers de droit commun.
Al Chourouk rapporte, en outre, qu’Abdelwahab Abdallah, Abdelaziz Ben Dhia, Mohamed Ghariani et Ridha Grira ont droit chacun à un lit individuel, à un coussin et aux journaux pour suivre l’actualité du pays. « Ah ya denia win konna win ousselna » (expression tunisienne pour dire que l’on passe d’une situation confortable à la misère, dans ce cas), soupireraient les prisonniers de Mornaguia.
Le quatuor cité prie quotidiennement et avec ponctualité. Il ne consomme pas la nourriture fournie par l’administration pénitentiaire. La nourriture n’est pas adaptée ni à leur état de santé ni au luxe dont ils avaient l’habitude.
Trois membres de la famille Trabelsi sont, également, détenus dans une aile spécifique. Malgré leur ancienne relation avec les noms cités en haut, le clan Trabelsi refuse tout contact avec les autres prisonniers.

M.Kh