Tunisie : les méfaits de la contrefaçon

Le directeur général de la douane Mohamed Meddeb a indiqué, mardi 04 juin 2013, que la contrefaçon touche divers secteurs, même les plus sensibles, tels que les médicaments, les produits cosmétiques, l’électroménager, l’agroalimentaire et les pièces de rechange.

A l’occasion d’un séminaire organisé sous le thème « La contrefaçon : cadre légal, problématiques et moyens de lutte », M. Meddeb a souligné que certains produits exposés ne respectent pas les normes et présentent des risques sanitaires et sécuritaires pour le consommateur.
La contrefaçon qui consiste à reproduire ou imiter des produits sans avoir l’autorisation du propriétaire, porte une atteinte sérieuse au droit de propriété et provoque diverses pertes, explique-t-il.
Le responsable a souligné l’importance du rôle de la douane dans la lutte contre ce phénomène : « La douane est un maillon important dans le contrôle des produits qui transitent par le pays et dans la lutte contre la contrefaçon. Il est impératif de former les douaniers afin de leur permettre de distinguer entre les produits d’origine et ceux contrefaits ».

A.B