Tunisie : la constitution est nahdhouie, selon Mezri Haddad

L’ancien ambassadeur de Tunisie auprès de l’UNESCO, Mezri Haddad, a affirmé que la nouvelle constitution ne sera ni civile ni démocratique. Elle sera nahdhaouie.

Dans une interview accordée au journal « Assabah Al Ossboui » dans son édition du lundi 03 juin 2013, M. Haddad a souligné que cette constitution ne reflètera pas les valeurs de l’islam mais plutôt les interprétations des Cheikhs du coran et de la chariaa.

A.B