Tunisie : les Femen étrangères risquent la prison ferme

Pour une manifestation seins nus en soutien à l’activiste tunisienne Amina Tyler, les trois militantes européennes de Femen seront jugées le 5 juin et risquent la prison ferme.

« Les trois femmes, deux Françaises et une Allemande, seront traduites devant le tribunal cantonal de Tunis le 5 juin (…). Ce sera un procès en audience publique », a déclaré vendredi 31 mai à l’AFP l’un de leurs avocats, Souheib Bahri.
Les trois militantes comparaîtront pour « outrage public à la pudeur » (article 226 du code pénal, passible de six mois de prison ferme) et « atteinte aux bonnes mœurs ou à la morale publique » (art. 226 bis, passible de six mois de prison ferme).
Notons que la dirigeante de Femen à Paris, l’Ukrainienne Inna Shevchenko, a donné les identités des trois militantes: les Françaises Pauline Hillier et Marguerite Stern et l’Allemande Josephine Markmann.

Investir En Tunisie