En Angleterre, une manif anti-islam accueillie par du thé et des biscuits

Le journal « Le monde » rapporte dans son édition du 29 mai 2013 qu’une manifestation anti-islam menée par un mouvement nationaliste anglais dans la ville de York (Nord de l’Angleterre) s’était terminée avec du thé et des biscuits.

Le mérite en revient, selon les médias, à la mosquée de York qui a créé la sensation et suscité admiration et enthousiasme auprès des habitants et des autorités religieuses de la ville. Les faits remontent à lundi dernier 27 mai, alors qu’un groupe de nationalistes appartenant à l’English Defence League (EDL) se préparait, après un appel à manifester, à une action contre la mosquée de York et ses occupants parmi la communauté musulmane de la ville, raconte le journaliste. C’est alors qu’une centaine de membres de la mosquée sont allés à la rencontre des manifestants, les invitant à partager du thé et des biscuits et leur proposant de jouer au football.
L’imam de la mosquée Abid Salik a qualifié de « très, très beau moment », la rencontre et les discussions entre les deux communautés.
L’archevêque anglican de York et le responsable de la paroisse ont exprimé leur admiration et salué « un acte de courage physique et moral » en référence à la réaction de cette modeste mosquée qui a offert un exemple au monde entier. Ils ont applaudi à « cette parade formidable et typique face aux idées hostiles et extrémistes.
Pour sa part, Neil Barnes, un élu local, a déclaré ne jamais oublier ce jour où la mosquée de York a contré la colère et la haine par la paix et l’hospitalité.
Au lendemain de cet épisode, poursuit le journal, des « hacktivistes » se réclamant d’Anonymous ont entamé une campagne de destruction de ce mouvement extrémiste.

M.BELLAKHAL