Tunisie-Football : les implications du trucage d’un résultat

Les clubs impliqués dans le trucage du résultat d’une rencontre risquent la relégation en division inférieure (Ligue 2 si les clubs évoluent parmi l’élite). Leurs bureaux directeurs doivent être dissous pour laisser la place à des bureaux provisoires devant organiser des élections dans un délai de 3 mois. C’est ce qu’a affirmé Anis Ben Mime, avocat et spécialiste du droit du sport.

Intervenant lundi 22 avril 2013 sur Shems FM, l’avocat s’appuie sur la loi 104 de 1994, dont les articles 55 et 56 stipulent que tout dirigeant ou joueur dont la culpabilité est avérée peut se voir condamner à une peine d’emprisonnement allant jusqu’à trois ans.
Rappelons que le président du club africain, Slim Riahi, a lâché, dimanche soir une vraie bombe. M. Riahi a publié l’enregistrement d’une conversation téléphonique entre le joueur cabiste Marouen Troudi, le vice-président du CAB, et le joueur de la JSK, Mahmoud Dridi.
Selon cette vidéo, le joueur de la JSK aurait reçu la somme de 10 mille dinars pour fausser le résultat de la rencontre face au CAB. Toujours selon la même vidéo, le CA serait victime d’un complot découvert par le président du club.

M.Kh