Tunisie-ANC : accord sur un régime politique mixte

La commission mixte de coordination et de rédaction de la Constitution est parvenue, lundi 22 avril 2013, à un accord relatif à un régime politique mixte basé sur l’équilibre des prérogatives entre les deux têtes de l’Exécutif, à savoir le président de la République et le Chef du gouvernement.

Amor Chetoui, président de la commission législative et exécutive à l’Assemblée nationale constituante, a indiqué que l’adoption du régime mixte évite le retour de la dictature par la domination d’un parti politique ou d’un courant particulier.

Investir En Tunisie