Tunisie : récupération de l’argent spolié sans aucune contribution financière

Sami Remadi, président de l’Association tunisienne de la transparence financière, a indiqué, samedi 20 avril 2013, sur sa page Facebook officielle, que personne n’a dépensé de l’argent pour que la Tunisie récupère le chèque de 28.8 millions de dollars, argent spolié par l’ancien clan au pouvoir.

M. Remadi a déclaré qu’il a demandé à la présidente de la Cour de cassation libanaise qui s’est occupée de l’affaire de l’argent spolié si un pays quelconque avait payé les honoraires du chèque, mais la présidente a affirmé que ce n’était pas le cas et que personne n’a payé.
Rappelons que, lors de la cérémonie de délivrance du chèque à la présidence de la République, Moncef Marzouki a précisé que le Qatar a dépensé de l’argent pour que la Tunisie puisse récupérer l’argent spolié.

A.B