Tunisie : le DG de Tunisair Express dément son limogeage

Khaled Chelly, directeur général de Tunisair Express, a démenti, mercredi 3 avril 2013, l’information publiée par certains médias, selon laquelle il aurait été licencié de son poste à cause d’un verre de whisky (lire notre article).

Dans une déclaration accordée à Assabah News, M. Chelly a confirmé qu’il exerce son métier à la tête de Tunisair Express à l’heure de l’écriture de ces lignes : « J’ai occupé, exceptionnellement, ce poste durant six mois. L’achèvement de ma fonction au sein de la société coïncide avec l’incident de l’avion. Malheureusement, le journaliste a amplifié l’affaire et aidé à faire partager la rumeur de mon limogeage dans bon nombre des médias ».
Le DG de Tunisair Express a, également, précisé que lors de ce voyage, il y avait un problème dans le temps du repas : « Nous avons enregistré un retard de 25 minutes. Tunisiair a ouvert une enquête sur ce sujet. Pour sa part, le président de la République, était compréhensif, mais il a affirmé qu’il est insatisfait du service présenté ».
Khaled Chelly a déclaré que la société a présenté des excuses officielles à Moncef Marzouki.

M.Kh