Tunisie : stationnement anarchique à Bizerte

Depuis près d’un mois, on assiste à Bizerte à une recrudescence des infractions aux règlements régissant les stationnements au centre-ville : stationnements en double-file, sur les trottoirs, aux endroits signalés interdits,…la raison en est toute simple : l’éclipse pour cause de fin de contrat du fameux « chengal », épouvantail des chauffards.

La délégation spéciale se dépêche de rétablir l’ordre en lançant un nouvel appel d’offres pour l’enlèvement des véhicules pour l’année 2013. Il n’est pas impossible que l’on revoie bientôt le « chengal » sévir contre les chauffards volontairement irresponsables.
Il est en effet apparu que les contrevenants sont fort sensibles aux saignées faites à leurs portefeuilles.

M.BELLAKHAL