Tunisie : 93% des nominations dans le secteur public appartiennent à Ennahdha (vidéo)

87% des nominations dans le secteur public appartiennent à la Troïka, dont 93% de ce taux revient au mouvement Ennahdha. C’est ce qu’a annoncé Abdelkader Labbaoui, président de l’Union tunisienne du service public.

Egalement ex-PDG du pôle industriel et technologique de Kasserine, M. Labbaoui a précisé, mercredi 06 mars 2013 sur Shems FM, qu’une fois confirmées, ces données seront présentées au président de l’Assemblée nationale constituante et au président de la République : « Si les trois présidences ne comptent pas annuler ces nominations, je vais publier ce document sur tous les médias. Le temps de la nomination politique doit cesser, or ce n’est pas le cas aujourd’hui dans notre administration. Ennahdha et ses deux partenaires envahissent nos administrations et tout le secteur public ! ».
M. Labbaoui a, également, affirmé que les prochaines élections ne peuvent être démocratiques et transparentes qu’après la révision et l’annulation de ces nominations : « Les nouvelles nominations dans l’administration tunisienne prouvent la main mise du gouvernement et à partir de là à une main mise sur les prochaines élections ».
L’union tunisienne du service public, en place depuis avril 2012, est chargée d’évaluer et de contrôler le rendement du service public et de détecter les éventuels dépassements pouvant compromettre la neutralité de l’administration.

 

Meriem.Kh