Tunisie : le gendre de R.Ghannouchi accusé de népotisme

Rafik_bdessalem.jpgZohra Ladgham, chargée d’affaires à l’ambassade de Tunisie à Helsinki en Finlande, est revenue, lors de son passage samedi 02 mars 2013 sur Express FM, sur son limogeage par le ministre des Affaires étrangères, Rafik Abdessalem qu’elle a accusé de népotisme.

Mme. Ladgham a indiqué que la décision de mettre fin à ses fonctions et de l’accuser d’une manière injuste est un prétexte pour nommer un successeur réputé être « proche » de Rafik Abdessalem, gendre de Rached Ghanouchi, leader du mouvement Ennahdha.

Investir En Tunisie