Tunisie : Abbou opposé aux technocrates indépendants

Mohamed_Abbou_2.jpgLe secrétaire général du Congrès pour la République (CPR), Mohamed Abbou, a indiqué mardi 12 février sur Mosaïque FM, que le rendement d’Ali Larayedh à la tête du ministère de l’Intérieur n’était pas exemplaire.

Cependant, M. Abbou a reconnu que le ministre de l’Intérieur a fait des progrès au sein d’un département qui n’est pas du tout facile.
Par ailleurs, M. Abbou a affiché l’opposition de son parti à ce qu’un responsable sécuritaire prend les rênes du ministère de l’Intérieur dans le cadre d’un gouvernement de technocrates.
Le secrétaire général du Congrès pour la République estime que si un gouvernement de technocrates veut dire qu’un responsable sécuritaire sera nommé à la tête du M.I, le CPR sera contre.
« Nous prônons la nomination de ministres compétents dans leurs domaines respectifs, mais issus de partis politiques », a indiqué M. Abbou, évoquant la vision de son parti concernant le futur gouvernement qui fait l’objet de vives polémiques.
D’autre part, M. Abbou a indiqué que la décision de geler le retrait des ministres de son parti du gouvernement intervient après avoir été rassuré que leurs revendications seront satisfaites et notamment la garantie de la neutralité du ministère de la Justice.

M.H.D