Tunisie : plus d’un million de citoyens aux obsèques

blaid3.jpgLes larmes se mêlent aux you-you, aux multiples émotions et aux sentiments de fierté, de détermination et de volonté. Des centaines de milliers de citoyens ont tenu à accompagner Chokri Belaïd à sa dernière demeure.

Le chiffre officiel avancé par le ministère de l’Intérieur fait état de un million 400 mille citoyens ayant assisté aux funérailles. Ce raz de marée salue en lui un grand homme aux nobles idées et aux principes impérissables. Le cortège est impeccablement encadré par des éléments de l’armée nationale, sous la protection de deux hélicoptères.
A travers tout le pays, des funérailles symboliques sont organisées à la mémoire de l’illustre militant. Toute la Tunisie rend, à l’unisson, un hommage appuyé au martyr, tombé sous les balles d’un assassin ignoble, servant des intérêts mesquins et antinationalistes
Des délinquants, livrés à eux mêmes, ou probablement encouragés par quelques parties dans le dessein inavoué de perturber ce rassemblement imposant, tentent de profiter de l’occasion pour forcer des voitures stationnées aux environs du cimetière. Ils ont compté sans la vigilance des agents de l’ordre qui ont déjoué. Des jets de pierres depuis des hauteurs ont visé les manifestants dans l’intention évidente de les dissuader d’assister aux obsèques.
Des échos sur l’acheminement de « casseurs » à bord des mêmes véhicules vus aux abords de l’ambassade des Etats-Unis, confirment le désir de certains de perturber le déroulement normal des obsèques. Mais, que peut cette minorité dévoyée contre la détermination de tout un peuple qui a banni la peur et la terreur.
La capitale et, partant, toute la Tunisie ont vécu pour la première fois un pareil événement, de l’avis de plusieurs confrères qui évaluent à plus d’un million de nombre des personnes ayant assisté aux obsèques.
Un nouveau souffle anime le pays. Il augure d’un avenir prometteur, fait d’espoir et de détermination.

Moncef BEDDA