Tunisie : assassinat de l’espoir dans le pays, selon Hamadi Jebali

Hamadi_Jebali.jpgLa mort de Chokri Belaïd est l’assassinat de l’espoir et de la démocratie en Tunisie, a indiqué, mercredi 06 février 2013, le Chef du gouvernement, Hamadi Jebali, qui a appelé à la retenue.

Visiblement ému, M. Jebali a fait part sur Shems FM de la volonté de son gouvernement de poursuivre l’auteur ou les auteurs du crime quels qu’ils soient et où ils se trouvent.

M.B