Tunisie : les menaces d’un sénateur américain

Frank_Wolf.jpg« Couper les aides à la Tunisie donnerait un fort signal aux autorités tunisiennes », a affirmé le sénateur américain Frank Wolf.

Dans une correspondance adressée à la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton, M. Wolf estime que la position tunisienne prouve que la Tunisie n’est « ni amie ni alliée » des Etats-Unis. Pour cela, le sénateur américain a appelé son gouvernement à couper ses aides à la Tunisie pour avoir ignoré des correspondances du FBI pour interroger Ali Harzi, seul suspect dans l’attaque meurtrière de l’ambassade américaine à Benghazi, le 11 septembre dernier : « Comment se fait-il que la Tunisie reçoit plus 300 millions de dollars d’aides et empêche en même temps les investigations du FBI relatives à cette attaque ayant couté la vie à quatre Américains ».
M. Wolf menace de prendre des mesures juridiques pour stopper ces aides si la secrétaire d’Etat n’est pas en mesure de le faire !
Le site de la chaine américaine Fox News rapporte que Frank Wolf n’est pas le seul à demander de couper les aides à la Tunisie dans le cas où persiste la position des autorités tunisiennes sur cette question.

H.M